Volume 3 en 2 tomes : La forêt, ses régions et ses produits, des origines à aujourd'hui

Description du contenu

« Mon père commença à m’amener à la pêche ou à tendre des collets dès l’âge de 5 ans. Chaque année, il allait à l’orignal. Il passa même quelques années à faire la trappe des animaux à fourrure, comme ses ancêtres… J’ai donc vécu toute ma vie en contact avec le poisson et la viande sauvage. C’est pourquoi ce livre me tient tant à cœur! En faisant l’histoire de la cuisine des régions agro-forestières du Québec, je fais l’histoire de mes propres ancêtres de même que de leur cuisine. »

Michel Lambert nous offre le troisième volume (l’ensemble en comprendra cinq) de sa colossale recherche entreprise voilà quelques années sur l’histoire de la cuisine familiale du Québec. Ce livre traite de la forêt, de ses régions et de ses produits, des origines à aujourd’hui. Dans la première partie, l’auteur aborde les régions forestières du Québec. Il décrit leur paysage, raconte leur peuplement, résume leur garde-manger et en donne la caractère culinaire typique. Dans la seconde partie, il s’intéresse aux aliments forestiers : les poissons d’eau douce, les oiseaux, les amphibiens, les mammifères, les champignons et les centaines de plantes et fruits comestibles. Il en fait la description, présente leur histoire et répertorie les façons de les utiliser dans nos assiettes.

À l’image des deux premiers ouvrages de la collection, ce livre saura sustenter tout lecteur intéressé par les origines de la cuisine familiale québécoise, les façons de faire de nos ancêtres, la transmission des recettes adaptées selon les différentes régions. Il intéressera le chef cuisinier, tout passionné de cuisine, le chercheur ou l’historien, mais aussi le simple curieux avide de découvrir les liens qui unissent les Québécois et qui leur procurent une identité. La culture n’est pas qu’une affaire de langue, elle est aussi une affaire de cuisine.

2009, 79.95$